Master

Comment encourager la formule VAE ?

Dispositif d’insertion professionnelle, la validation VAE permet aux salarié et non-salariés d’obtenir une certification/un diplôme en valorisant une expérience professionnelle dans un secteur déterminé. Cependant, malgré ses nombreux avantages, cette formule n’est pas très populaire auprès des demandeurs d’emploi encore aujourd’hui. Zoom !

Quelques avantages de la VAE

Une formule vae commerce, par exemple, permet des certifications rapides ou l’obtention d’une partie ou de la totalité d’un diplôme dans le domaine concerné. C’est un dispositif souvent conseillé pour s’adapter aux besoins des entreprises, au changement des techniques et méthodes commerciales, comparé à un retour sur les bancs d’école. Option très économique, elle a aussi un caractère social vu qu’elle confère aux parcours de travail une crédibilité par un diplôme ou un titre professionnel.

D’autre part, la VAE ne facilite pas que l’insertion professionnelle, elle permet également à un salarié de conserver son emploi, ou d’évoluer en entreprise en obtenant, par exemple, de nouvelles responsabilités.

Quand la VAE a sa place dans les entreprises

La VAE n’est pas profitable qu’aux demandeurs d’emploi ni aux salariés, ça reste une démarche également bénéfique aux entreprises, quelles soient des PME ou grandes entreprises.

Pouvant être entreprise dans le cadre d’une démarche individuelle ou à l’initiative de l’employeur, une entreprise peut, par exemple, encourager des assistants commerciaux à valider un DUT action commerciale. Cela leur permettra par exemple d’être toujours opérationnels et de s’adapter aux nouvelles exigences d’un milieu professionnel précis ou de façon générale. Pour les entreprises, la validation des acquis de l’expérience est aussi bénéfique en termes d’image, sans en oublier la capacité à fidéliser et à professionnaliser les salariés, et à diminuer éventuellement les dépenses de formation.

VAE, des chiffres à retenir

  • 26 %, soit la part des demandeurs d’emploi parmi les candidats à la VAE ;
  • Les candidats à la VAE ont entre 40 à 49 ans, la seconde tranche d’âge est de 30-39 ans ;
  • 42 % des démarches de validation ont débouché sur une validation complète.